Bientôt des supraconducteurs à température ambiante ?

De gauche à droite et dans le sens des aiguilles d'une montre les physiciens Ivan Bozovic, Anthony Bollinger, Jie Wu et Xi He avec la machine qui leur a servit à produire par épitaxie avec jet moléculaire des films minces d'un composé d'oxyde de cuivre appelé LSCO. L'équipe a étudié ces films pour comprendre comment ils devenaient supraconducteurs à hautes températures.

Le secret des cuprates est resté hors de portée des investigations des chercheurs depuis 30 ans. Toutefois, la situation est peut-être en train de changer si l’on en croit une publication faite dans le journal Nature et provenant d’une équipe de physiciens états-uniens travaillant au célèbreBrookhaven National Laboratory.

Cliquer ici pour accéder à l’article et à une très belle vidéo

Laisser un commentaire

Connect with:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>