robot 1

Atelier Robot à Côté Sciences Air et Espace !

Ce jeudi 27 février, j’ai participé à un atelier robot à Côté Sciences air et espace.

  • Qu’est-ce qu’un robot ?
    Pour qu’un objet soit un robot, il faut pouvoir le programmer.
    Par exemple, une cafetière que l’on déclenche soi-même n’est pas un robot, mais une cafetière que l’on programme pour qu’elle prépare le café à une heure précise en est un.

  • Est-ce que les robots sont intelligents ?
    Non : par exemple, si on demande à un robot d’aller tout droit et qu’il y a un obstacle devant lui, il ne va pas le contourner mais il va foncer dedans.

robot 4

Clément, l’animateur, nous a distribué une boîte avec des pièces pour monter le robot et un manuel. Au boulot !

robot 5

robot 7

robot 6

Après quelques fous rires, et un peu de difficultés à monter certaines pièces, nous avons réussi à construire notre robot !

Maintenant, place à la danse des robots !
Chacun des groupes a proposé un mouvement qui devait durer entre 1 et 3 secondes (mon groupe a choisi « avancer tout droit pendant 2 secondes », mais il y a eu des choses plus originales comme « reculer vers la gauche pendant 3 secondes).

robot 8

Ensuite, Clément a mis ces mouvements bout à bout dans le logiciel de programmation pour en faire une « danse ». Puis, il a installé le programme dans chacun des robots.

robot 3

3, 2, 1, on appuie sur le bouton, et c’est parti !

A part le fait que l’on n’appuyait pas sur le bouton tous exactement au même moment, c’était plutôt une réussite !

Clément nous a distribué des capteurs. Il y avait :
- Un sonar, qui permet au robot de détecter un obstacle
- Un détecteur de couleurs
- Une sorte de bouton qui pouvait servir de « toucher » au robot


D’abord, le but est de trouver un programme qui permettrait au robot d’éviter un obstacle. La réponse était : le robot doit envoyer des ondes ; si elles reviennent rapidement, il doit changer sa trajectoire (tourner à gauche, à droite…) sinon, il peut continuer. Il ne faut pas oublier d’indiquer que le programme doit se répéter à l’infini.

L’animateur nous a installé le programme et nous avons placé le capteur « sonar ». Le robot changeait bien de direction quand il rencontrait un obstacle.

robot 9

Les robots vont-ils réussir à s’éviter ?

Puis, Clément nous a lancé un défi : trouver un programme pour que le robot suive une courbe ovale noire.

Comme personne ne trouvait la solution (ce n’est pas faute d’avoir essayé !), il nous l’a donnée : quand le robot voit la ligne, il tourne à gauche et quand il ne la voit pas, il tourne à droite, et il répète l’action à l’infini. Cela lui permet de suivre la ligne noire même si elle tourne.

robot 10

Nous avons donc testé ce programme à l’aide du capteur de couleurs. Le robot arrivait bien à suivre la ligne noire et à faire le tour de la piste.

robot 11

Pour finir, nous avons regardé des vidéos de robots qui arrivaient à résoudre la rubiks’cube, ce qui est assez impressionnant !

Solène

Laisser un commentaire

Connect with:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>