Archives mensuelles : juillet 2014

Sans titre

Stage avion : baptême de l’air

Ce vendredi 11 juillet, dans le cadre du stage avion proposé par Côté Sciences Air et Espace, nous avons fait un baptême de l’air à l’aéroclub d’Andernos.

Nous avons été reçus par Jean qui nous a fait visiter les hangars où sont rangés les différents modèles d’avions.

avionavion 2

Nous nous sommes divisés en deux groupes de trois personnes pour ensuite s’envoler direction le bassin d’Arcachon. Au moment du décollage, le pilote nous a fait peur en disant que la radio ne marchait pas.

Nous avons survolé l’île aux oiseaux, le banc d’Arguin, la Dune de Pilat et Arcachon, tout en restant en contact avec la radio de la base militaire qui nous prévenait de la présence des autres avions en vol dans cette zone.

avion 3

Puis, ce fut le tour d’Amélie et des garçons de voler pendant que nous faisions le débriefing de notre vol. Voici les impressions d’Emeline : « J’ai été impressionnée par le fait que nous n’étions pas très haut et que l’on pouvait distinguer les personnes au sol. J’ai eu plus peur que dans un avion de grande ligne mais j’ai adoré la sensation de vol, même lors de l’atterrissage ».

Nous avons passé une agréable matinée en compagnie de cet aéroclub qui a à cœur d’intéresser les jeunes dans leurs activités.

Emma et Solène

ailes 3

Stage avion : fabrication des ailes

Cette semaine, nous avons participé au stage avion proposé par Côté Sciences Air et Espace.

Nous avons fait une expérience qui consistait à fabriquer des profils d’aile en papier de plusieurs formes.  Le but était de les faire voler avec le sèche-cheveux. Nous en avons conclu que la forme bombée seulement sur le dessus, était la plus adaptée pour que l’avion vole. En effet, l’air qui passe sur la partie bombée de l’aile accélère et cela crée une dépression. Il y a donc une surpression sous la partie inférieure de l’aile, ce qui pousse l’avion vers le haut. Les ailes plates ou bombées des deux côtés (symétriques) ne volent pas.

ailes1

Pendant que les garçons s’occupaient de construire le fuselage, nous avons fabriqué les ailes. Pour ce faire, nous avons plié une plaque de dépron avec un côté plus large que l’autre pour que la partie supérieure de l’aile soit bombée. Nous avons collé une baguette de balsa à l’intérieur de l’aile pour la solidifier. Ensuite, nous avons coupé l’aile en deux et poncé la partie supérieure de l’une d’elles afin qu’elles forment un angle en s’emboîtant pour ensuite les fixer ensemble.

ailes

L’étape la plus difficile était le bombage de l’aile. En effet, le fait de coller les deux bords ensemble en bombant l’aile était délicat. De plus couper l’aile en deux alors qu’il y avait une baguette de balsa dedans était compliqué, autant que de mettre le scotch sans bulles d’air.

L’étape que nous avons trouvé la plus facile était de découper la plaque de dépron en faisant attention à ce que celle-ci reste lisse.

ailes5

Emma et Solène