Archives mensuelles : août 2014

Le LAB 2 l’été 2014 !

Mardi 26 et mercredi 27 août 2014, j’ai participé au LAB 2 l’été de Côté Sciences Air et Espace à Mérignac. De nombreuses associations étaient présentes pour l’événement. Voici les ateliers que j’ai testé :

Tout d’abord, j’ai essayé le bodypainting scientifique de l’association SKINJACKIN de Bordeaux. Pour l’occasion, les membres de cette association avaient préparé des jeux de mots qui correspondaient aux tatouages qu’ils nous faisaient. Par exemple, l’oeil de Larynx était un oeil peint sur la gorge du modèle.

20140826_183451[1] 20140826_171154[1] 20140826_165251[1] 20140826_162427[1] 20140826_164848[1] 20140826_184949[1] 20140826_175833[1] 20140826_184045[1]

Le LABRI était aussi présent pour une initiation au pilotage des drones. Avec des gestes simples (par exemple, tendre le bras vers l’avant pour avancer), il fallait diriger le drone pour le faire se poser sur une cible. Mais ce n’est pas si facile que ça en a l’air ! En effet, la cible étant éloignée, on évalue mal les distances ! Pour réussir à faire atterrir le drone au bon endroit, il m’a fallu trois essais !

20140827_163436[1]

 

Il y avait aussi un atelier 3D pour fabriquer ses propres bijoux. Grâce à une imprimante 3D, on imprimait des pendentifs pour en faire des colliers, des boucles d’oreilles ou des bracelets. On pouvait aussi imprimer des figurines en plastique.

 20140827_164514[1] 20140826_183928[1]   20140827_164351[1]

Le club d’aéromodélisme de Marcheprime proposait de fabriquer toutes sortes d’avions en dépron. J’ai fabriqué une aile volante. Pour ce faire, j’ai découpé deux moitiés d’aile que j’ai ensuite scotchées ensemble de manière à pouvoir plier mon aile en deux. J’ai ensuite installé un élastique sur chacune des deux parties pour que mon aile s’ouvre dès que je la lâche. Pour faire décoller mon aile, j’ai fabriqué un lanceur en élastique.

20140829_200550[1] 20140826_161158[1] 20140826_161211[1] 20140826_161232[1]

J’ai aussi testé le « trukaçon » de Théophile qui permet de faire de la musique en positionnant des cubes sur une table. C’est vraiment impressionnant !

20140826_161305[1]

 Il y avait aussi un atelier « Réseaux Sociaux » destiné à sensibiliser les jeunes à ce mode de communication. Après une petite introduction, on réalisait une vidéo portant sur une autre atelier pour la poster sur Vine.

20140826_172043[1]

On pouvait aussi fabriquer des stickers. Pour cela, il fallait d’abord dessiner son sticker puis le vectoriser pour que la stickeuse puisse le découper. Ensuite, il suffisait de lancer l’impression pour qu’il soit découpé dans le vinyle. On récupérait le sticker grâce à un morceau de « tape » (sorte de scotch transparent) pour pouvoir le coller plus tard.

20140827_143007[1] 20140826_184131[1]

L’association Sew&Laine était aussi présente et proposait deux ateliers : le tricotin et la création d’une pochette pour portable.

20140827_164441[1] 20140827_164026[1]  20140827_164104[1]

Cet événement m’a beaucoup plu de part la diversité des ateliers proposés.

Solène

20140724_165935[1]

J’ai testé pour vous le stage microfusée

N’as-tu jamais rêvé d’aller dans l’espace ? De marcher sur la Lune ?

Grâce au stage microfusée, tu comprendras comment on a réussi à envoyer des fusées dans l’espace, et tu enverras toi-même ta fusée vers la Lune !

Le stage microfusée se déroule sur trois après-midi : la première à Cap Sciences et les deux autres au Stade Alfred Daney.

Voici ce que tu vas y faire :

 

Jour 1 : Expérimente pour comprendre

20140722_164702[1]

Mise en place des ailerons sur le corps de la fusée

Grâce à des expériences, découvre par toi-même le principe de l’action/réaction. Comprends comment l’utiliser pour envoyer ta fusée vers la Lune !

Puis, construis ta fusée selon les paramètres de ton choix (le corps de ta fusée peut varier entre 15cm et 60cm !).

 

Jour 2 : Jour-J pour le vol de ta fusée

20140724_154930[1]

Prête pour le décollage

Affine le montage de ta fusée et fais-la décoller ! Attention, regarde-bien les fusées de tes camarades, ainsi que leurs paramètres (taille et forme des ailerons, …) et comment elles se sont comportées pendant le vol, cela t’aidera à optimiser ta fusée le lendemain ! C’est la théorie du Garbage Can : apprendre de ses erreurs.

 

Jour 3 : Améliore ta fusée pour un meilleur vol

Sans titre

Pendant le vol

Fabrique une autre fusée en équipe en t’inspirant des fusées qui ont le mieux volé la veille. Fais-la décoller. Mesure son altitude, qui peut atteindre jusqu’à 150 mètres, à l’aide d’une alidade. Cette année, la fusée Aquila s’est envolée tellement haut que nous n’avons pas pu la récupérer ! Elle détient le record officiel d’altitude… pour l’instant !

Nous avons réalisé de nombreux essais en poudre qui n’ont pas tous fonctionné. Cependant, grâce à notre perspicacité et à notre persévérance, toutes les fusées ont pu décoller. Cela nous a aussi permis d’établir un autre record : celui de la Fusée 20min ! En effet, nous ne disposions que de 20 minutes pour construire cette fusée. Grâce à notre expérience, nous avons pu nous organiser pour relever ce défi et faire décoller notre fusée sous la pluie !

Solène